Construction d'une maison passive et durable en Lorraine
Header image

Se faire une idée sur le puit canadien

Publié le 25 février 2014 à 10:00 par .vince dans Actualités - (Pas de commentaire)

Puits canadien au Québec: trop dangereux et trop coûteux..

Après 40 ans d’essais et d’erreurs, l’utilisation du puits canadien pour le préchauffage et le refroidissement de l’air des habitations unifamiliales devrait être abandonnée au profit du ventilateur récupérateur de chaleur (VRC [NDR : VMC]).
C’est mon opinion et elle est partagée par presque tous les vieux routiers de la construction écologique qui voient ressurgir le « miracle » du puits canadien à tous les 10 ans par des écolos séduits par son apparente simplicité.

Édité par le CAUE, la publication "Objectif passif" recense 26 constructions passives costarmoricaines (maisons individuelles, logements, tertiaire, équipements) : [PDF]

via Notre Maison Passive Dans Le Trégor .

Test final de perméabilité

Publié le 15 février 2014 à 11:23 par .vince dans Conception | Projet Côte Brune - (Pas de commentaire)
Blower door test

Blower door test

n50 : 0,26

Q4Pa-surf : 0,04

La cible pour une maison RT2012 est un Q4Pa-surf inférieur à 0,6.
La cible pour une maison passive (PHI) est un n50 inférieur à 0,6.

La maison est donc 15 fois plus étanche que l’objectif d’une maison RT2012 et 2,3 fois plus étanche que l’objectif d’une maison passive.

Concrètement, ça représente une diminution de 4,5 % des déperditions thermiques totales de la maison par rapport à une maison qui atteindrait la valeur cible (n50 de 0,6).

Par rapport au test intermédiaire  dont le résultat du n50 était de 0,27, on en conclut que le second oeuvre à bien tenu compte de l’enveloppe d’étanchéité à l’air du bâtiment. C’est une excellente nouvelle.

Il faut également noter que cette excellente étanchéité est avant tout le résultat d’une conception qui facilite grandement le travail du second oeuvre (c’est moins facile de faire des trous dans de l’osb que dans un pare-vapeur) mais également d’une parfaite réalisation du constructeur.

Pour ceux qui s’intéressent à l’étude thermique des bâtiments et à la RT2012, je vous recommande le visionnage de cette audition publique destinée à évaluer les freins réglementaires à l’innovation en matière d’économies d’énergie dans le bâtiment : [site de l’assemblée nationale]

Garde-corps

Publié le 30 juin 2013 à 11:25 par .vince dans Intervenants | Photos | Projet Côte Brune - (Pas de commentaire)

Les garde-corps (inox) viennent d’être posés par une équipe d’ABC Lange Création. Ils ont été fabriqués par PLEXINOX de Ludres (54). Toutes les photos sont dans l’album.

Toiture végétalisée en fleur

Publié le 30 juin 2013 à 10:25 par .vince dans Photos | Projet Côte Brune - (Pas de commentaire)

La toiture végétalisée est en fleur. Elle a vraiment bien pris. La troisième photo date d’avril.

Toiture végétalisée / Début juin 2013

Toiture végétalisée (garage) / Fin juin 2013

Toiture végétalisée / Avril 2013

Voici, de nouveau, des documents techniques rédigés et mis à disposition par la remarquable société Enertech qui fait le point sur :

Des documents de référence à lire et relire.

N’hésitez pas à visiter leur boite à outils !

(A venir l’année prochaine : le confort d’été, la VMC et l’eau chaude sanitaire)

Le bois est un matériau « chaud », il jouit d’une faible effusivité (ou faible chaleur subjective), qui fait qu’il a une tendance forte à maintenir une température constante.

 

Il est faux de dire que le bois (lourd) n’a pas de capacité d’accumulation de chaleur, si, si, tout autant que le béton en réalité ! Cela signifie que pour un même échauffement et un même volume, il « contiendra » le même nombre de calories.

A lire sur le blog d’ Olivier – Enerco Conseils.

Excellent article sur le lien entre isolation, ventilation et étanchéité à l’air ou « pourquoi ne pas faire n’importe quoi avec son frein–vapeur » :

Points noirs, entre isolation et ventilation… – Le blog de habitat-durable.

RT2012 : ce qu’il faut savoir

Publié le 20 novembre 2012 à 09:43 par .vince dans Actualités | RT2012 - (Pas de commentaire)

Vous trouverez ici des dossiers pour vous informez sur la réglementation thermique. Pourquoi, comment, … ?

« L’effet barbecue »

Publié le 17 novembre 2012 à 10:09 par .vince dans Actualités - (Pas de commentaire)

C’est un passage qui m’a plus dans le hors-série de terraeco en association avec l’ADEME sur « Comment vivrons-nous dans nos villes en 2050 »

Nos villages polluent-ils plus que nos villes ?
Ah, ces campagnards qui prennent leur voiture à tout bout de champ ! Il est loin le temps où, pour être écolo, il fallait se mettre au vert. Aujourd’hui, l’humain responsable, c’est celui qui
vit en ville, dans un milieu bien dense, avec une mobilité propre ! Halte-là, ce n’est pas si simple. Certes, les villes s’émiettent. A moins de s’appeler Crésus, il faut aller loin des centres pour être bien. Et la périurbanisation gagne du terrain. Les communes de moins de 2 000 habitants au milieu des champs mais dans l’orbite d’une grande ville poussent comme des champignons. Les dessertes de transports en commun n’y sont pas rentables. L’automobile y règne. Certaines études montrent qu’un ménage périurbain consomme trois fois plus d’énergie pour ses déplacements de proximité que celui résidant au centre.
Mais les citadins, eux, en ont vite assez de la ville. Le week-end, ils veulent du vert, de l’air. Alors ils partent… En voiture ou même en avion. Ces déplacements n’auraient peut-être pas lieu si un jardin s’étendait devant la maison. Les chercheurs nomment ça « l’effet barbecue ».
Pour la défense du village, il y a mieux encore. La part des transports représente 25 % des émissions nationales de gaz à effet de serre. « Mais abandonner les villages pour économiser des déplacements et donc du CO2 reviendrait à ne réduire les émissions globales que de quelques pour cent, avec un coût social très élevé », explique Eric Charmes, directeur du laboratoire Recherches Interdisciplinaires ville, espace, société, à l’Ecole nationale des travaux publics de l’Etat.

buy anabolics online

Voici un document intéressant (combiné à celui-ci) pour tous les acteurs de la construction qui vont devoir tenir compte de la RT2012. Le sujet principal concerne les bâtiments collectifs mais les constructeurs de maisons individuelles y trouveront leur compte également. A télécharger sur l’excellent site d’Enertech.

Quelques passages choisis :

Chauffage
Règle d’or : ne jamais surdimensionner les installations pour ne pas dégrader le rendement

1°C de plus induit une surconsommation de 15 à 20% dans les bâtiments performants

Mauvaise étanchéité à l’air – Insuffisance de conception
L’étanchéité à l’air : d’abord un problème de maître d’œuvre.
1 – d’abord un « bon dessin » : il faut une continuité totale de l’étanchéité. En rénovation, on est moins libre, mais on doit soigner les détails
2 – la fin du joint au pistolet!
En conférence à Grenoble Walter Unterrainer a déclaré devant 250 architectes « médusés » :
« Chez nous, en Autriche, le joint au pistolet commence là où l’intelligence s’arrête »

En bref

Publié le 12 novembre 2012 à 21:07 par .vince dans Actualités - (Pas de commentaire)

Les infos du moments :

Le projet de loi « Pacte compétitivité » prévoit de faire passer la TVA qui s’applique au bois-énergie de 7 à 10%, tandis que celle s’appliquant au gaz descendrait à 5%. La fédération nationale du bois parle de «distorsion de concurrence». [Le Moniteur]

La part des énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie de l’UE à 27 a atteint 12,5 % en 2010 (8,1 % en 2004) et progresse régulièrement vers l’objectif de 20 % en 2020 (l’objectif français est, rappelons-le, de 23 % en 2020, alors que cette contribution a été de 12,9 % en 2010). [Le Moniteur]

Performance thermique : les menuiseries jouent les premiers rôles. Avec la priorité donnée aux apports solaires gratuits, la baie vitrée est devenue un élément clé de l’enveloppe. [Le Moniteur]

Des cerfs-volants producteurs d’électricité, bientôt une réalité. [enerzine]