Construction d'une maison passive et durable en Lorraine
Header image

A lire également dans le numéro actuel de la maison écologique, le guide des isolants 2012.

De bonnes idées à voir dans ce reportage :


Maison BBC à ossature bois bioclimatique par Pascalf

L’étude de l’enveloppe thermique est une partie importante dans la conception d’une maison passive. Pour cela, de nombreux bureaux d’étude thermique utilisent le logiciel PHPP (Passive House Planning Package édité et vendu par le Passivhaus Institut) qui synthétise le projet dans un ensemble de feuilles de calculs Excel. Mon thermicien, Laurent Guichard de Passif Eco3, m’a aidé à orienter le projet vers sa forme actuelle grâce à cet outil (entre autres).

PHPP permet également de tenir compte de ce qu’on appelle les « ponts thermiques » ou « noeuds constructifs » (un terme qui vient de Belgique, apparemment).

Un nœud constructif est un endroit de l’enveloppe du bâtiment où peuvent apparaître des pertes thermiques supplémentaires sans pour autant qu’on ait affaire à des pertes thermiques excessives et/ou à des problèmes de condensation ou de moisissures.
Dans certains cas particuliers, tels que des angles sortants correctement mis en œuvre, un nœud constructif peut au contraire être un endroit de moindre transfert thermique, c’est-à-dire où les transferts thermiques -nœud inclus- sont inférieures aux transferts thermiques d’une surface de déperdition équivalente mais sans nœud constructif. Le coefficient de transfert thermique à travers le nœud sera dès lors négatif. On parlera dans ce cas de nœud constructif favorable ou « positif ».

Pour les calculer, on peut utiliser le logiciel Therm. Il est gratuit comme beaucoup de programmes développés graçe à des investissements publics aux Etats-Unis ou au Canada.

Les images sont très colorées (« Rastaman Vibration… ») et ne sont pas très parlantes pour le néophyte. Après un passage dans une moulinette de calcul, on obtient la valeur du pont thermique. En dessous d’une valeur de 0,01 W/mK, le pont peut être négligé dans le PHPP.

Dans notre projet, le bilan est largement positif. Le seul noeud défavorable est celui du « mur extérieur/ plancher intermédiaire » avec une valeur de 0,019 W/mK. Il crée une déperdition thermique équivalente à 0,31 kWh/m².an. Les autres sont tous favorables (jusqu’à -0,055 W/mK pour le noeud « Mur/Toiture »). Au final, le gain est de 1,42 kWh/m².an sur l’ensemble de l’enveloppe.

Comme vous pouvez le constater, les gains peuvent être très importants (ou les pertes) sur des projets de construction à très basse consommation.

Pour aller plus loin, vous pouvez visiter la Galerie de la Plateforme Maison Passive ou télécharger le catalogue suisse des ponts thermiques.

« Karawitz » : un cabinet d’architecture qui fait parler de lui dans le domaine des maisons basse-consommation.

A lire dans : Le Courrier de l’Architecte

steroide anabolisant achat

Maison passive à Villennes-sur-Seine

Aujourd'hui, 8h17

Nicolas Huillard vous invite à suivre la construction de sa maison passive à Villennes-sur-Seine (Yvelines) en direct ! Des améliorations fonctionnelles sont prévues.

Le polyuréthane giclé à cellules fermées pose de nombreuses questions en raison des agents de gonflement qu’il contient et qui génèrent des gaz à effet de serre. La certification américaine « maison passive » (PHIUS) a décidé que son usage empêcherait la certification.

A lire sur Écohabitation.com

Emmanuel Rollandeau est menuisier, charpentier depuis six ans. Il est chef d’équipe dans une entreprise fabriquant des maisons ossature bois. Sur un terrain acquis en 2009, il construit sa résidence principale. En février 2012 commencera à Saint Sauveur d’Aunis (17) la construction de la première maison, labellisée passive, de la région.

[..]Pour ce faire, le chantier sera ouvert à tous publics désirant travailler le bois et découvrir la construction d’une maison passive. Durant ce chantier participatif, les techniques de construction propre à l’ossature bois seront abordées : étanchéité à l’eau, pose des menuiseries, étanchéité à l’aire, ponts thermiques…

A lire sur : Bâtir une maison passive – ARCHITECTURE BOIS

Notre projet de construction concerne une habitation qui se veut respectueuse de l’environnement et dont la conception a été optimisée afin d’avoir un impact écologique le plus faible possible.

Loin de se limiter à la seule performance énergétique, le bâtiment est considérée dans sa globalité pour que le bilan en énergie grise et dégagement de C02 sur sa durée de vie (jusqu’à la déconstruction) soit pris en compte.

Pour atteindre l’objectif global de cette démarche citoyenne, il a été nécessaire de travailler sur plusieurs objectifs :

  1. Haute performance énergétique
    1. La conception thermique de la maison a comme objectif le standard « Maison Passive » allemand dont les besoins de chauffage s’élèvent à moins de 15 kWh par m² et par an. L’accent est mis sur les apports solaires, l’isolation, l’étanchéité à l’air et récupération de chaleur par le système de ventilation.
    2. Les besoins en eau chaude sanitaire seront couverts en partie par un chauffe-eau solaire.
  2. Maitrise de l’impact sur l’environnement global
    Les matériaux de construction seront choisis pour leur caractère durable, leur bilan carbone négatif et leur faible énergie grise. (Structure principale en bois, isolant en fibre de bois ou ouate de cellulose, etc…).
  3. Maitrise de l’impact sur l’environnement local
    1. Le bâtiment vise également une gestion optimisée des eaux pluviales grâce à des toitures végétalisées : rétention d’eau et évapotranspiration de l’eau de pluie, effet retard pour l’assainissement lors d’orages, remplace les espaces verts construits,
    2. L’eau de pluie sera récupérée afin de préserver nos ressources en eau potable,
    3. Fondations sur Technopieux : pas de modification du biotope, pas de déviation des écoulements, procédé réversible au moment de la déconstruction, permet la mise en place d’une dalle en bois (sans béton),
    4. Chemin d’accès perméable.
  4. Confort et santé
    1. Utilisation de matériaux sains,
    2. Pas de paroi froide grâce au triple vitrage,
    3. Mur perspirant (étanche à l’air mais auto-régulation hygrométrique),
    4. Renouvellement de l’air optimal par une ventilation double  flux à filtres. Les polluants sont évacués (formaldéhyde, solvants, particules en suspension, …) par l’apport d’air neuf filtré.
    5. Séparation du garage et de l’habitation : pas de vapeurs d’hydrocarbures dans le logement.
  5. Utilisation d’énergie renouvelable
    La maison sera approvisionnée en électricité provenant d’énergies renouvelables distribuée par Enercoop.

Seul le travail sur ces cinq cibles fait de cette habitation une construction réellement durable.

La construction sera réalisée à Thionville en Moselle.

De beaux documents à lire/regarder sur l’étanchéité à l’air des bâtiments.

Ce film a été édité par les Région Alsace, Bourgogne, Franche-Comté et Pays de Loire et les directions de l’ADEME de ces régions pour sensibiliser les professionnels du bâtiment à la problématique de l’étanchéité à l’air des bâtiments basse consommation et fournir un support pour les formations à l’efficacité énergétique des bâtiments.

Télécharger le guide à l’usage des professionnels (pdf 52 pages – 10 Mo) qui accompagne le film

 

• Le remboursement du financement d’une construction est un investissement au contraire des dépenses d’énergies inutiles mais trop souvent indispensables qui constituent un appauvrissement important.

• La Règlementation Thermique RT2012 annule pratiquement toute différence de prix avec les constructions passives au label Passivhaus.

• Le meilleur investissement à long terme résulte de la mise en œuvre du label Passivhaus.

A lire sur PassivAct.

A lire sur  habitat-durable.over-blog.com

 

 

 

Vert Ebène, 44 logements passifs … dans le Nord !!!

Au pied de la gare Lille Europe, la résidence « Vert Ebène » s’inscrit dans le cadre de l’aménagement de la ZAC Euralille 2, le projet porté par Partenord Habitat suit le concours lancé par la SAEM Euralille sur la réalisation de 44 logements sur le lot 6 du Bois Habité.