Construction d'une maison passive et durable en Lorraine
Header image

Lien :  Mi@ep.

« Le concept de Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) découle des évolutions technologiques en termes d’isolation et de production d’énergie, de principes bioclimatiques mis en œuvre dans le bâtiment depuis les premiers chocs pétroliers.

Ce concept émergeant est séduisant et représente un défi pour l’avenir. Les bases de sa mise en œuvre restent néanmoins à préciser. Pour aider à cette édification, il faut mettre à disposition de tous des méthodes de constitution et de partage des connaissances pour que l’ensemble des acteurs du bâtiment mais aussi les usagers soient concernés par cette problématique et que les préoccupations de chacun soient prises en compte.

L’établissement d’un guide interdisciplinaire va dans ce sens mais il serait illusoire de prétendre être exhaustif alors que les expériences dans ce domaine sont encore aujourd’hui peu nombreuses.

L’idée d’un guide sous format web doit permettre, d’une part la diffusion des connaissances existantes dans chacune des disciplines concernées par la construction de bâtiments à usage d’habitation et d’autre part d’intégrer les nouvelles expériences pour que chacun puisse en bénéficier. Avant de décrire la structuration du guide et avant de se lancer dans une navigation effrénée, il est important de s’imprégner du contexte dans lequel le concept d’énergie positive peut être abordé suivant différents points de vues exprimés dans les sous chapitres d’introduction au Guide.


Voir la consommation d’électricité française en direct : on est en ce moment à 700 MW en dessous de la prévision ! (bluffant…) 

éCO2mix : consommation, production et contenu CO2 de l’électricité française.

Toutes les bonnes raisons de construire en bois. : un site plutôt bien fait avec pas mal d’infos.

A lire, un bon résumé comparatif sur la RT2012 : « La nouvelle réglementation thermique RT 2012 entre en vigueur le 1er janvier 2013 pour les maisons individuelles et logements collectifs, mais sera applicable dès novembre 2011 pour les logements construits en zone ANRU et pour les autres types de bâtiments tels que les bureaux, enseignement, établissements d’accueil de la petite enfance. »

RT 2012, ce qui va changer avec la nouvelle réglementation thermique.

La maison passive – ecologie-pratique.org : le suivi du chantier qu’on retrouve dans le magazine  « La maison écologique ».

« Dans le cadre du programme Haus der Zukunft Plus  (« Maison du futur ») de la FFG (l’agence nationale de la recherche technologique), six instituts de l’ACR  cherchent à déterminer quels sont les meilleurs modes de construction de bâtiments, d’un point de vue écologique aussi bien qu’économique. » […]

« L’Autriche investit significativement dans la conception de bâtiments durables. 46% des maisons passives européennes sont autrichiennes ; un tiers des capteurs solaires thermiques vendus en Europe est fabriqué en Autriche ; plus généralement, les efforts de recherche dans le domaine énergétique ont doublé depuis 2007″

Résultats : début 2013…

A lire sur  Et la meilleure maison écologique est….

 


Maison Carré 21 à Pouilly en Auxois 21 :: CMB.

Maison passive sur Technopieux dans un terrain en pente… Photos et Blog.

Construite il y a un an et demi.

Composition des murs extérieurs:
– Parement intérieur en lambris de douglas français naturel 20mm
– Vide technique 50mm isolé par des rouleaux de Métisse M
– Contreventement en Agepan DWD 16mm
– Ossature bois 65x295mm isolée en ouate de cellulose insufflée à 60kg/m3
– Steico universal 22mm
– Lattage 50mm
– Parement extérieur en bardage de douglas français naturel 20mm Example album Won T Go Quietly

D’après wikipedia :

L’habitat passif est une notion désignant un bâtiment dont la consommation énergétique au m² est très basse, voire entièrement compensée par les apports solaires ou par les calories émises par les apports internes (matériel électrique et habitants).

mais aussi :

La conception d’un habitat passif se base sur six grands principes :

  1. Isolation thermique renforcée, fenêtres de grande qualité,
  2. Suppression des ponts thermiques,
  3. Excellente étanchéité à l’air,
  4. Ventilation double flux (avec récupération de chaleur),
  5. Captation optimale, mais passive de l’énergie solaire et des calories du sol,
  6. Limitation des consommations d’énergie des appareils ménagers.

et enfin :

Trois critères définissent une maison passive ont été établis comme suit :

  1. Besoins en énergie de chauffage < 15 kWh/(m².an).
  2. étanchéité à l’air : test de la porte (blower door). n50 < 0,6 h-1.
  3. Consommation totale d’énergie de la maison < 120 kWh/(m2.an) d'énergie primaire. Le besoin en énergie finale ne doit pas dépasser 50 kWh/m²/an.

Cet ensemble de principes résument bien le concept de « maison passive ». Le besoin en chauffage peut aussi être défini par un besoin de puissance utile (ou puissance instantanée) de 10W/m² qui permet alors de chauffer la maison par la VMC si celle-ci est adaptée.

Pour aller plus loin, vous pouvez bien sur lire l’article complet sur Wikipédia mais aussi cet excellent dossier sur Fiabitat ou ces autres pages sur Ekopedia et lamaisonpassive.fr.

Par ailleurs, en France, on fait référence à une maison BEPAS pour Bâtiment à Energie PASsive.

Contenu cité soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Habitat passif de Wikipédia en français (auteurs)

buy steroids