Construction d'une maison passive et durable en Lorraine
Header image

 

 

A lire sur Marianne2.fr :  Hold-up sur les énergies vertes.

Le plus gros casse du XXe siècle pour ce qui regarde le bradage des intérêts publics au profit du secteur privé a été celui des autoroutes, effectué sous la présidence Chirac.

Le record du XXIe siècle dans le domaine du gachis industriel pourrait bien, lui, revenir à Nicolas Sarkozy avec la récente manoeuvre orchestrée depuis l’Élysée pour provoquer un phénomène de concentration dans le secteur de l’énergie verte.

 

A lire sur : Les TGV à l’énergie solaire : faisable ou utopie ?.

Au nord d’Anvers en Belgique, une partie de la ligne TGV qui relie Paris à Amsterdam est recouverte de panneaux solaires. De là le rêve de trains totalement alimentés par l’énergie photovoltaïque. Est-ce possible ?

Lien :  Mi@ep.

« Le concept de Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) découle des évolutions technologiques en termes d’isolation et de production d’énergie, de principes bioclimatiques mis en œuvre dans le bâtiment depuis les premiers chocs pétroliers.

Ce concept émergeant est séduisant et représente un défi pour l’avenir. Les bases de sa mise en œuvre restent néanmoins à préciser. Pour aider à cette édification, il faut mettre à disposition de tous des méthodes de constitution et de partage des connaissances pour que l’ensemble des acteurs du bâtiment mais aussi les usagers soient concernés par cette problématique et que les préoccupations de chacun soient prises en compte.

L’établissement d’un guide interdisciplinaire va dans ce sens mais il serait illusoire de prétendre être exhaustif alors que les expériences dans ce domaine sont encore aujourd’hui peu nombreuses.

L’idée d’un guide sous format web doit permettre, d’une part la diffusion des connaissances existantes dans chacune des disciplines concernées par la construction de bâtiments à usage d’habitation et d’autre part d’intégrer les nouvelles expériences pour que chacun puisse en bénéficier. Avant de décrire la structuration du guide et avant de se lancer dans une navigation effrénée, il est important de s’imprégner du contexte dans lequel le concept d’énergie positive peut être abordé suivant différents points de vues exprimés dans les sous chapitres d’introduction au Guide.


Les panneaux photovoltaïques ne font pas partie de mon projet mais cette constatation est éloquente.

Seconde information intéressante au sujet du bilan environnemental :  » Il est désormais admis que le temps de retour énergétique des systèmes (temps nécessaire pour que l’énergie produite par le système dépasse la quantité utilisée pour la fabrication du matériel) se situe autour de deux ans.  »

A lire ici :  « Les installations photovoltaïques françaises sont les plus chères d’Europe » – Eau & énergie – Le Moniteur.fr.