Construction d'une maison passive et durable en Lorraine
Header image

 

 

A lire sur Marianne2.fr :  Hold-up sur les énergies vertes.

Le plus gros casse du XXe siècle pour ce qui regarde le bradage des intérêts publics au profit du secteur privé a été celui des autoroutes, effectué sous la présidence Chirac.

Le record du XXIe siècle dans le domaine du gachis industriel pourrait bien, lui, revenir à Nicolas Sarkozy avec la récente manoeuvre orchestrée depuis l’Élysée pour provoquer un phénomène de concentration dans le secteur de l’énergie verte.

Les panneaux photovoltaïques ne font pas partie de mon projet mais cette constatation est éloquente.

Seconde information intéressante au sujet du bilan environnemental :  » Il est désormais admis que le temps de retour énergétique des systèmes (temps nécessaire pour que l’énergie produite par le système dépasse la quantité utilisée pour la fabrication du matériel) se situe autour de deux ans.  »

A lire ici :  « Les installations photovoltaïques françaises sont les plus chères d’Europe » – Eau & énergie – Le Moniteur.fr.